Détatouage au Laser Picoseconde

Une innovation révolutionnaire. 

Effacez un tatouage à jamais!

Comment fonctionne le détatouage au laser?

Le principe du détatouage par le laser repose sur l'absorption par les pigments du tatouage de l'énergie lumineuse émise par le laser. 

La brièveté de l'impulsion lumineuse permet par ailleurs de concentrer dans les particules de couleur une telle énergie que celles-ci se fragmentent et deviennent invisibles. L'organisme va alors progressivement résorber l'encre dans les semaines qui suivent la séance.

Différentes types de laser

On distingue différents types de lasers pour le détatouage:

  • Le laser d'abrasion

Ce genre de laser permet d'enlever la couche superficielle de la peau contenant les pigments crées par le tattoo. Le laser d'abrasion est utilisé dans des cas très particuliers tels que les tatouages aux couleurs peu courantes.

  • Le laser « Q-switched » et « à colorant pulsé »

Les lasers Q-switched (ou laser nanoseconde, dont la durée d'impulsion est supérieure à 1000 picosecondes), qui existent déjà depuis de nombreuses années. Ils nécessitent généralement un nombre plus important de séances.

Il efface les pigments du tatouage dans la peau, sans brulure ni abrasion. Après le traitement les pigments vont ensuite s'éliminer progressivement de la peau. Une fine croûte peut apparaitre pour quelques jours, laissant ensuite la place à une peau nette. Selon la longueur d'onde de l'appareil, le laser « Q-switched » se focalise sur la couleur en particulier (bleu-noir, rouge, jaune...).

  • Le laser picoseconde

C'est une nouvelle technique de détatouage et la plus efficace du moment. La lumière diffusée par le laser picoseconde est 1000 fois plus courte que celle du laser « Q-switched ». Cela permet d'émettre moins de chaleur et de cette facon protéger le tissu environnant des dommages thermiques et de mieux cibler les pigments pour les fractionner en micro-particules que le corps peut résorber plus facilement.

C'est quoi un laser picoseconde ?

L'histoire du détatouage a été bouleversée par ce nouveau laser, le laser picoseconde.

Bien qu' il s'agisse toujours de la même technologie, la durée de ces nouveaux lasers picoseconde voient leur durée d'impulsion largement diminué.

Les lasers utilisés pour le détatouage émettent une lumière qui traverse la peau, sans l'abîmer. L'énergie du faisceau lumineux est absorbée par les pigments du tatouage. Par effet photo acoustique, ces pigments sont fragmentés en minuscules particules. Elles sont si petites, qu'elles vont être reconnues par les globules blancs et seront naturellement éliminées par le corps.

La fragmentation de ces pigments nécessite des impulsions de durée très courte et de très grande puissance. Plus l'impulsion est courte, plus le risque d'un endommagement des tissus environnants est faible, et plus les pigments sont fragmentés en microparticules, qui sont ensuite mieux éliminées par le corps.

Quelle est sa particularité ?

Sa durée d'impulsion ultracourte va au-delà de l'action thermique, en créant un impact mécanique intense. Ce phénomène entraine une meilleure destruction de la cible pour un résultat optimal avec moins de traitements et moins de fluence. Les tissus avoisinants la zone traitée sont ainsi mieux préservés (moins de risque d'effet secondaire).

Le laser picoseconde utilise trois longueurs d'onde : 532nm, 755nm et 1'064nm, ce qui le rend idéal pour retirer les tatouages ainsi que traiter les imperfections pigmentaires.

La longueur d'onde de 755nm est capable de cibler les encres noires, bleues et vertes tandis que la longueur d'onde de 532nm, traite efficacement les couleurs associées au coucher du soleil (rouge, jaune et orange), généralement difficiles à traiter. 

La longueur d'onde de 1'064nm permets de traiter l'encre noire sur des phototypes plus foncés, cependant il n'est pas recommandé pour effacer un tatouage sur une peau très foncée, car les risques de dépigmentation sont élevés.  

Avantages

Au fil des séances laser avec cette nouvelle technologie, le tatouage non désiré disparaît de manière progressive et définitive.

  • Il est efficace sur les encres et les couleurs qui résistent aux autres lasers (comme le violet et le turquoise),
  • Il offre de meilleurs résultats en moins de séances,
  • Il induit peu d'effets indésirables,
  • La peau récupère mieux entre deux séances,
  • Il efface également le maquillage permanent,
  • Il traite aussi les cicatrices pigmentées.

Quelles sont les raisons principales qui motivent une personne à se faire détatouer ?

  • Un dessin mal réalisé,
  • Un prénom qui n'a plus lieu d'être,
  • Le motif ne plaît plus,
  • Un dessin trop visible qui devient un frein professionnel,
  • Des contours qui s'estompent et perdent leur définition,
  • Une erreur de jeunesse,
  • L'envie de faire un couver en voulant estomper un peu plus le dessin initial afin d'optimiser la réussite du deuxième tatouage.

Recommandations

Une première consultation permet au spécialiste d'établir un plan de traitement personnalisé, et un devis précis. Puisque le détatouage laser nécessite plusieurs séances, la prise de photos est utile pour suivre l'évolution des résultats. 

Le nombre de séances nécessaires dépend de la qualité, la densité et la profondeur de l'encre. 

Un soin pour vous, qui désirez dire au revoir à votre tattoo!

Déroulement d'une séance

Une crème anesthésiante peux être appliquée environ 1h00 avant la séance de laser. 

Durant la séance, la lumière est émise de manière pulsée afin de détruire le maximum de pigment à chaque tir. 

Malgré la crème anesthésiante, une légère sensation de chaleur et de piqûre peut être ressentie. La peau devient blanchâtre et quelques gouttes sanguinolentes avec croûtes peuvent apparaître directement après le traitement. Elles se résorbent dans la semaine qui suit la séance. 

Une crème cicatrisante et hydratante est prescrite. Résultats: au cours des semaines qui suivent, on observe un éclaircissement progressif de la zone.

Le temps de la séance varie en fonction de la taille du tatouage à traiter et du nombre de couleurs. En général, de quelques minutes à 1h.

Quelles sont les précautions à prendre avant un traitement laser ?

Toute nouvelle médication prise même ponctuellement doit être communiquée au professionnel traitant, car certains médicaments peuvent rendre la peau plus réactive au rayonnement laser.

Il est recommandé de ne pas être bronzé lorsqu'on effectue un traitement par laser (éviction solaire 4 semaines au préalable).

Après le traitement

Appliquez une crème cicatrisante / apaisante sur la zone traitée plusieurs fois par jour, aussi longtemps que les rougeurs sont présentes. En cas de besoin, nous vous proposerons un soin complémentaire.

Il faut impérativement éviter l'exposition non protégée de la zone traitée au soleil, pendant au moins 4 semaines après la fin du traitement. Une protection solaire stricte (indice UV 50 à renouveler aux 2 heures) est obligatoire, jusqu'à résolution complète des suites immédiates du traitement. 

Par la suite, pour faire perdurer le résultat, cette photoprotection devrait devenir une habitude.

Combien de séances seront nécessaires ?

Vous aurez besoin de plusieurs séances lasers pour qu'un ou des tatouages s'estompent progressivement, jusqu'à disparaître complètement. Les séances de détatouage seront espacées, par un intervalle de temps assez long, d'environ 5 à 6 semaines, afin de laisser le temps à la peau de bien cicatriser et aux pigments profonds de remonter.

On compte généralement entre 3 et 8 séances de traitements. Parfois plus de 10 séances peuvent être nécessaires pour éliminer un tatouage très dense fait avec des pigments acryliques profonds. 

Il est également utile de savoir qu'il existe de très nombreux types d'encres de tatouage dans le monde. Aucune réglementation n'existe pour accréditer la qualité des encres de tatouage artistique, ce qui peut interférer avec la prévision du nombre de séances nécessaires.

Certaines couleurs sont aussi plus difficiles à faire disparaître, comme le jaune, l'orange et le violet. 

Attention

La disparition ne peut être garantie à 100% après des traitements de détatouage - il peut y avoir des restes ou une espèce d'image latente.

Quels effets secondaires peuvent survenir ?

En règle générale, moins de 5% des sujets observent des effets secondaires, mais ils peuvent survenir et comprennent:

  • Cicatrisation, formation de chéloïdes et indentation du tissu
  • Érythème, œdème et douleur postopératoires
  • Hypopigmentation ou hyperpigmentation
  • Infection

Les mêmes complications et risques qui existent pour la chirurgie conventionnelle ou traditionnelle existent également pour la chirurgie au laser. Ceux-ci incluent, mais ne sont pas limités à ce qui suit:

  • Réaction allergique aux médicaments
  • Arythmie
  • Douleur
  • Ulcération
  • Fièvre
  • Cicatrisation retardée

Il est normal de constater une rougeur localisée associée à une sensation de chaleur qui disparaissent après quelques heures. On observe plus rarement des réactions d'hyper ou d'hypo-pigmentation qui sont réversibles la plupart du temps.

Le tatouage est-il efface à 100%?

La nouvelle technologie des lasers picoseconde est une des plus efficaces du moment et permet d'obtenir de très bons résultats. Néanmoins, la disparition du tatouage ne peut être garantie à 100%.

Le tarif

Les prix indiqués sont des prix par séance et approximatifs. 

Ils dépendent de la taille du tatouage (surface à traiter) et du nombre et du type de couleurs qui le composent.

< 10 cm2 

Petit tatouage

entre 130.- et 170.-

< 100 cm2

Moyen tatouage

entre 200.- et 390.-

> 100 cm2

Grand tatouage

dès 450.- (sur devis)